mercredi 6 janvier 2010

A l'an prochain, sapin !


Noël est passé, les fêtes sont terminées, les soldes ont déjà commencé, et je vous souhaite une très belle année.

Finalement, depuis mon dernier billet, tout a été chamboulé: la grosse crève dont il était question m'a vaincue, je n'avais pas une corde vocale valide le soir du 24, et j'étais toute démunie à l'idée de passer cette soirée seule avec mon fervex, lorsque une super personne m'a conviée à rejoindre sa petite fête familiale, ce qui m'a beaucoup touchée: on a passé une vraie soirée de Noël en écoutant des chants de saison, bien mangé des picardises, et j'ai même eu de chouettes cadeaux inattendus !

Du coup, pas de grande cathédrale... et ça fait un bien fou.

Les jours suivants, c'était Noël n'importe comment: Le 25 à midi, un plateau de fruits de mer, et le 26, un repas de fête, avec les géniteurs, M.Amoureux, puis Petit Frère et sa Chérie, et les présents sous rien, car pas de sapin.

Bon, la crève m'a poursuivie pendant les vacances (je n'en demandais pas tant) et son ombre plane au dessus de ma tête aujourd'hui encore, mais je tiens le bon bout.

Le Père Noël a été bien gentil cette année encore, et m'a offert un magnifique appareil-photo-Canon-G11 que je trimballe partout avec moi maintenant, même si il est plus lourd que le précédent, et des tas d'autres choses que je ne vais pas vous détailler, mais dont je retiens la bougie Dyptique "Figuier" dont je rêvais depuis mille ans, et aussi une vraie truffe à manger, le jeu "Loup Garou" dont j'avais bien envie aussi, et des tas de BD, dont beaucoup parlent de chats, bizarrement :) .

Maintenant, j'attends que Paris soit tout blanc pour aller prendre de beaux clichés, notamment au Jardin des Plantes.

2010 sera une année charnière pour moi, car celle de la fin-fin de mes études, celle de mes 26 ans et l'envol de mes cartes de réduc', celle de projets musicaux, celle de plus de confiance, j'espère... oh et puis on verra bien...

On revient de Souillac, M.Amoureux et moi, c'était vraiment doux ces quelques jours d'hibernation. Maintenant, le chat est content qu'on soit rentrés, et on est au chaud à la maison. Je vais essayer de ne pas laisser traîner ma valise dans le salon pendant 10 jours, mais je garantis rien, j'aime bien me lever, la voir là et me dire que c'est comme si on venait tout juste de rentrer.

Et chez vous, ça se passe comment ?

3 commentaires:

Camomille a dit…

POur Paris tout blanc, ton voeu a été exaucé très vite je crois... (enfin chez moi sur la Butte c'est tout blanc !) Joli Noël finalement... :-)

Manue a dit…

Chez moi je laisse aussi trainer ma valise pendant 10 jours...

Mashenka a dit…

>Camomille: Oui, c'était chouette, j'aurais voulu que ça dure plus longtemps...

>Manue: Voilà, elle est rangée pour un bout de temps... qoique je vais peut-être bientôt la ressortir pour préparer février, j'ai hâte de bouger ;).